Dans les Landes, le maïs est la culture prédominante et occupe 69% de la surface agricole. Dans le but, de limiter cette monoculture et de proposer aux consommateurs landais des produits locaux de qualité les paysans de l'ALPAD on décidé de travailler sur la diversification culturale.

En effet, il est urgent de réinjecter de la diversité dans nos agro-écosystèmes, cela permet de rompre les cycles de ravageurs et de maladies mais aussi d'obtenir une meilleure gestion du salissement des parcelles. La présence de profils racinaires différents mais complémentaires va également favoriser une restructuration plus naturelle du sol. C’est, bien entendu, apporter beaucoup plus de diversité pour la vie biologique des sols et donc des matières organiques.

DSC 0133 Association pois x triticale essais tournesol